Avertir le modérateur

31/03/2010

Salon du Livre

Moment phare s’il en est ! C’était la première année que j’y allais, et ce fut un premier tour d’exploration très sympa. Je connaissais le salon du livre de Montreuil, pour la jeunesse, où je vais tous les ans depuis… deux ans, mais enfin, je connaissais déjà bien quand même, et je m’attendais à trouver un peu l’équivalent, en plus grand. En fait, pas trop, du coup c’était vraiment la découverte de quelque chose de tout nouveau…

Le salon du livre proprement dit commençait vendredi dernier. Le jeudi soir, c’était la soirée d’inauguration, où sont seulement présents éditeurs, auteurs et journalistes. J’ai eu la grande chance d’y aller pour un premier contact avec le monde de l’édition, en compagnie de Silvania Bergonzi, attachée de presse chez Michel Lafon, que j’ai suivie à travers le salon telle le caneton en pays inconnu et qui m’a présentée à beaucoup de monde : des membres de l’équipe éditoriale du Rocher et du Seuil, pas mal d’auteurs dont j’ai oublié le nom, malheureusement, même si j’en ai reconnus certains en dédicace dimanche, et deux auteurs de Michel Lafon, Frédéric Mars (qui sort son livre ce mois-ci si ma mémoire est bonne) et Emmanuelle Friedmann (l’auteure de « Tu m’envoies un mail ? »). Et puis aussi des journalistes, dont je ne sais plus les noms de même, ce n’est pas la première fois que je réalise que ma mémoire est une vraie boîte à cornichons.

C’était assez bizarre d’être la seule de 19 ans, mais quelque chose qui m’a stupéfiée, c’est qu’il y a quand même beaucoup de jeunes gens à travailler dans l’édition alors que je pensais ce milieu réservé à des personnes qui ont vers la quarantaine ôo Comme quoi parfois, on a des a priori totalement infondés. Autre chose qui m’a beaucoup surprise, c’est le nombre de personnes présentes. Il est normal que tout le monde de l’édition ait été là, mais j’imaginais deux voire trois fois moins de monde… En tout cas, étonnant de voir à quel point tout le monde se connaît ! Je suis restée à peu près jusqu’à la fin de la soirée (mon côté bassement matériel me pousse à ajouter que le champagne était très bon) puis je suis revenue au salon le samedi et le dimanche.

Changement d’ambiance assez impressionnant. Moins mondain mais encore plus de monde, des auteurs partout, pour le coup ça ressemblait beaucoup plus au salon de Montreuil même si on circulait quand même beaucoup mieux entre les stands (dans les stands eux-mêmes, c’est une autre histoire…) A l’origine, j’étais venue pour un autographe de Brent Weeks, l’auteur de l’Ange de la nuit chez Bragelonne (dernier coup de cœur en date *-*), que j’ai finalement loupée, puis je suis revenue le lendemain pour une dédicace d’Anne Robillard, que j’ai loupée aussi puisqu’elle dédicaçait le matin et que je suis arrivée vers 15h. Ce qui s’appelle, en gros, savoir lire un planning T_T Mais ça ne m’a pas empêchée de faire cette fois le tour complet du salon, de découvrir certains éditeurs aux titres très alléchants, et en règle générale d’établir une liste des prochains petits bijoux à acheter ^-^

13/03/2010

Côté contrat

Et voilà, il est sur mon bureau, tout beau, tout signé, tout fin prêt... Mon premier contrat d'édition ! *-*

Première réaction : ça fait vraiment bizarre... Je ne sais pas, c'est... oui, c'est bizarre. D'avoir un dossier bien concret en main, avec mon NOM dessus, en plus, et le titre de mon petit monde. C'est du rêve bien réel, c'est juste merveilleux.

Quelle tête a-t-elle, la bébête ? Et bien c'est un dossier intitulé "contrat d'édition d'ouvrage entre les soussignés mademoiselle Marie Caillet (o/) et Michel Lafon Publishing", en une douzaine de pages, qui s'organise en deux parties :  le contrat de session sur l'oeuvre papier / le contrat de cession des droits d'adaptation audiovisuelle. Pour donner une idée de comment il s'organise, j'ai fait un petit récapitulatif prenant en compte les points les plus intéressants ^^


Les engagements de l'auteur :
- remettre les corrections dans les temps (je l'aime pas, cette partie T_T)
- les modifications
- la promotion (télé, presse et radio) : l'auteur s'engage à se rendre disponible en concertation avec l'éditeur.

Ensuite, le droit de cession : l'auteur cède les droits d'édition et les droits d'annexe sur l'ouvrage, et en contrepartie l'éditeur s'engage à assurer impression, publication et diffusion.

L'étendue de la cession : avec la liste de tous les supports sur lesquels l'éditeur se réserve le droit de diffuser l'oeuvre, et la durée de la cession : en gros, jusqu'à la mort de l'auteur et celle de ses représentants. Vu la taille de ma famille, ça va, la relève est assurée.

La réalisation de l'ouvrage : les épreuves (c'est à dire l'impression du manuscrit corrigé, en format A4) sont transmises par l'éditeur à l'auteur, qui doit le relire et le lui retourner sous un délai de 10 jours. Un correcteur s'occupe de passer les épreuves au crible, l'auteur pouvant encore à ce stade procéder à des corrections d'auteur, généralement minimes compte tenu que le gros des corrections sur la forme ont déjà été faites.

Ce que l'éditeur décide seul : format, présentation et couverture, nombre du premier tirage et prix de vente, mise en vente (légalement, pas plus de 18 mois après l'acceptation du manuscrit), réimpression et annonces publicitaires...
Et, détail bien sympathique, l'auteur dispose de 20 exemplaires gratuits sur le premier tirage, à donner aux proches et aux amis, ça c'est cool ^w^

Chose que j'ignorais, aussi, concernant le paiement des droits d'auteur : ce n'est pas un salaire fixé d'avance mais un pourcentage calculé sur le prix total du livre, et qui augmente si on passe un certain nombre d'exemplaires vendus (plus de 15 000, plus de 300 000...) Et ça marche aussi au Canada, puisque Michel Lafon Jeunesse y est diffusé.

Pour le triste cas du pilon : l'éditeur a droit, après un an d'exploitation, de pilonner les exemplaires si leur vente n'est pas rentable. De mémoire, je crois que l'auteur a possibilité de racheter les exemplaires à 20% de leur prix.

Et enfin pour terminer avec le droit de préférence : l'auteur accorde à l'éditeur un droit de préférence sur ses futurs ouvrages, droit limité à deux ouvrages nouveaux. Dans le cas de contrats successifs, le droit de préférence ne peut pas accéder 5 ouvrages nouveaux et dans un délai de 5 ans à dater de la signature du premier contrat.

Un truc que je trouve rigolo aussi : si l'auteur soumet à l'éditeur plusieurs projets simultanément, il ne peut pas exiger de l'éditeur que les publications aient lieu dans un délai inférieur à un an... Je ne sais pas s'il y a des auteurs aussi productifs, mais je ne pense pas avoir ce genre de profil, donc ça va xD


Si vous avez des questions ou des demandes de précision, n'hésitez pas ! =)

05/03/2010

Réécriture

Le traitement du temps dans un roman, ça fait partie de l’une des choses les plus dures à rendre dans une histoire. Et bien, ce n'est pas la première fois que je m'en rends compte, mais gérer le temps en vrai, c'est tout aussi difficile ><

L'ennui, c'est que je pars à chaque fois trop optimiste. Déjà, pendant l'écriture de l'histoire, l'année dernière, je m'étais fait un planning bien réparti, bien fignolé, avec lequel j'étais censée finir l'écriture en mai, histoire de réviser tranquillement le bac. Ben on rajoutait quatre mois, et c'était bon, en effet, je finissais dans les temps ^^;

Donc, très optimiste, je m'étais fixé pour objectif de réécrire toute la fin pendant les deux semaines de vacances. Cette fin, c'est vraiment le morceau qui pose problème, et ça m'aurait bien arrangée de tout finir en deux semaines, mais... mais voilà, pas fini. Parce qu'ici, la réécriture appelait un développement assez important et que même en passant plusieurs heures vissée à Word, je reste très lente.

Donc voilà, en deux semaines, j'ai pu boucler un chapitre décisif, mais pas la fin au complet, que je continuerai en même temps que le travail de la prépa, du coup. Très dommage, et pas étonnant du tout. Je le jure solennellement, un jour j'établirai des plannings qui tiennent la route ET que j'arriverai à finir >0<

Et, à suivre, des extraits pour vous présenter l'univers et ses personnages ! =)

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu