Avertir le modérateur

11/05/2012

Alors, comment ?

J’émerge de mes révisions/scribouilles/plans/lectures pour quelques annonces. 


Pour commencer, les Imaginales commencent dans 20 jours. C’est un festival que vous connaissez peut-être. Sinon, vous pouvez toujours faire un tour sur le site qui vous dira tout (et j’aime énormément l’image de cette année) => http://www.imaginales.fr/ 

Ma page auteur est ici (http://www.imaginales.fr/marie-caillet/) et j’y suis présente les quatre jours, enjoy ! :)


Toujours en parlant des Imaginales, les différents prix du festival ont été remis la semaine dernière. L’Héritage des Darcer était nominé dans la catégorie Collège. Alors alors, les gagnants sont ?….

*suspense…*

Pour le Prix Imaginales des Collégiens 2012, c’est Nuit Tatouée (La Peau des rêves) de Charlotte Bousquet qui remporte le prix, suivi par Le dernier hiver de Jean Luc Marcastel. Félicitations à eux ! Et également aux autres finalistes :)

Pour le Prix Imaginales des Lycéens 2012, c’est Le Déchronologue de Stéphane Beauverger qui arrive en première position, suivi par Le Projet Bleiberg de David S. Khara. Un grand bravo à eux aussi !

La remise des Prix se fera pendant le festival. Je salue bien bas l’initiative de faire participer des élèves pour donner ces prix, c’est une bonne façon de montrer que oui, des livres de fantasy de qualité existent, et qu’ils véhiculent les mêmes thèmes que bien d’autres livres plus réalistes, simplement d’une façon différente. Donc bravo :)

 

Pour en revenir à l’écriture, j’ai avancé à un bon rythme, selon mes critères. Le titre se fait un peu désirer mais ce n’est pas grave. S’il ne vient pas, on ira le chercher, non mais. J’ai réussi à relire et corriger la première moitié (la pire, vous savez, celle qu’on relit en traînant les pieds et qui vous met en rogne jusqu’à avoir « fini », parce que ce n’est jamais fini…) et je dois dire que, maintenant que la fin approche, je ne suis plus si pressée de finir, en fait. Je les aime bien, ce royaume et ces personnages, même les têtes à claques et les têtes de cochon. Alors vite, vite, j’utilise ce temps qu’il me reste pour mûrir un scénario qui attend depuis déjà longtemps. Je vous parlerai de la méthode flocon si ça vous intéresse, je l’expérimente et elle est bien. :)

 

Côté lectures, j’ai lu Les Hauts-Conteurs (tome 1 à 3), d’Olivier Peru et Patrick Mc Spare

 

Les Hauts Conteur tome 1.jpg

 

C’est une série jeunesse sympathique, avec des couvertures soignées dont l'assombrissement progressif est en accord avec l’évolution de l’intrigue. Malheureusement, je n’ai pas plus apprécié que ça, même s’il n’est pas exclu que je continue la série quand j’aurai plus de temps. Je crois que le nombre importants de coquilles y est quelque chose. Je comprends tout à fait que certaines arrivent à filtrer, mais j’ai dû en repérer plus d’une dizaine sur chaque tome. Et franchement, c'est une négligence qui gâche beaucoup le plaisir de lecture. La narration relâchée par endroits et les mystères à répétition m’ont aussi refroidie, mais il y a quand même Mathilde. Une Conteuse avec un fort caractère et qui combat à la plume, ça c’est la classe :) Vlad le vampire est aussi à mettre du côté des plus : enfin un vampire qui ne passe pas par la case bad boy, ça change agréablement.

 

Puis Promise, d’Ally Condie

promise-livre-488052 (1).gif

Une dystopie qui met en scène Cassia, jeune fille vivant dans une société extrêmement contraignante et directive. Je trouve la couverture très efficace. C'est ce qui m'a donné l'envie de lire le livre, ça et les premières pages, très accrocheuses. Ca me rappelle Le Passeur, de Lois Lowry, on retrouve cette même codification extrême de la société qui traite les gens comme des machines (à tel âge vous mourez/vous aurez ça comme métier/ vous porterez ça comme habit). Et la même impression de... froideur. Société aseptisée, ça se ressent dans le style, les pensées de l'héroïne, passive et lobotomisée au départ, qui finit par "se poser des questions", exactement ce que les Officiels ne veulent pas. 

C'est bien écrit, dans le genre très méthodique et objectif. Et en même temps, ça met mal à l'aise. Je crois que ça tient aux personnages. En-dehors de l'inévitable triangle amoureux, je les ai trouvés assez lointains, aucun n’a réussi à me toucher. Très robotiques en fin de compte. Je pense toutefois lire la suite, la fin promet une évolution assez radicale de l’héroïne…

 

Les rivières de Londres, de Ben Aaronovitch.

 

51Djl2xUxtL._SL500_AA300_.jpg

Peter Grant, qui travaille dans la police londonienne, se retrouve dans une branche méconnue de ladite police, qui s'occupe des affaires relatives aux créatures surnaturelles/revenants. 
Ca peut faire penser à A comme Association, mais c'est plus sombre, plus gore et on évite les clichés (par exemple les vampires sont plus ternes qu'attirants) et j'aime bien le héros, un personnage calme et intègre, qui n'a pas l'air d'une flèche au premier abord, mais qui surprend agréablement quand on avance dans l'histoire. C’est le premier tome d’une série qui reprendra le principe d’une magie expliquée rationnellement (Newton est l’inventeur de ses règles de bases). C’est un bon mélange fantastique/policier.  

 

Puis Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

 

terrienne.jpg

Et là… Insérez moult cœurs. C’est un auteur que j’ai découvert au collège grâce à La rivière à l’envers (lisez ce livre, honnêtement. C’est 190 pages de pur bonheur, de poésie et d’imagination), et je vais me contenter de vous mettre le résumé, parce que je n’ai pas envie de vous dévoiler ce monde dans un avis. Vous perdriez une grande part de la surprise :)

Tout commence sur une route de campagne…

Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et… passe de « l’autre côté ». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa sœur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu’au bout, au péril de sa vie.

Et se découvrira elle-même : Terrienne.

Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.

 

 

Et je terminerai ce post avec deux petites choses. La première, c’est une réponse à une question qui revient très souvent, à savoir : alors, comment dit-on « Darcer » ? 

Bon, la prononciation des personnages, je ne suis pas du tout pointilleuse là-dessus (j’ai eu droit à des « Maï » pour My, et si les intéressés passent ici, ils se reconnaîtront direct, hein :p) et d’autres petites choses rigolotes, après tout le lecteur est roi.

Mais là, c’est le titre, et j'ai mal dans mon petit coeur quand j'entends des "Darcé" ou "darcewr" à l'anglaise. Alors : on prononce Darcer en prononcant toutes les lettres. Phonétiquement, ça vous donne quelque chose comme « dard-serre ».

Et pour terminer sur une note de couleur, voici une photo qu’une lectrice, Charlotte, m’a envoyée en dédicace pour My. Magnifique, non ? 

562429_330099017049416_114723531920300_922856_1855330905_n.jpg

  

Commentaires

"Bon, la prononciation des personnages, je ne suis pas du tout pointilleuse là-dessus (j’ai eu droit à des « Maï » pour My, et si les intéressés passent ici, ils se reconnaîtront direct, hein :p) "
Nia, nia, nia. :p Mon argument de la moutarde est pourtant sans faille !
Je veux bien en apprendre plus sur la "méthode flocon".
Bon courage pour finir la saga, en tout cas.

Écrit par : Zelle | 11/05/2012

Comment ? Ca ne se dit pas "dorçur" ? Je suis déçue. Ou pas. ^^
J'me suis jamais vraiment posé la question, j'l'ai toujours dit "Darcère"

J'veux bien que tu nous en dises plus sur la méthode flocon parce que je n'en ai jamais entendu parler ?
Avec des illustrations et des formules mathématiques. Et des vidéos de toi en train de chanter. Sinon je comprendrais pas. (:P)

Écrit par : Lyra Sullyvan | 13/05/2012

Ou des vidéos de Marie en train de nous expliquer la méthode en buvant du coca. :p

Écrit par : Zelle | 14/05/2012

Ca marche, je vous ferai un petit topo sur la méthode flocon ;) Pour la vidéo chant + coca, vous prenez des risques !

Écrit par : Marie Caillet | 14/05/2012

Faut savoir vivre sans trop prendre de gants parfois. :p

Écrit par : Zelle | 14/05/2012

Moi aussi je veux bien en savoir plus sur la méthode flocon ^^

Et sinon, j'avais une question... Je suis une jeune écrivaine et mon premier livre touche à sa fin. Sauf que j'ai peur de l'envoyer à un éditeur... Est-ce que tu serais d'accord pour lire ledit manuscrit avant que je tente ma chance? :)

Merci encore de nous faire rêver avec les Darcer en tous cas ;)

Écrit par : Sarah | 20/05/2012

Bonjour Sarah :) Je veux bien lire ton manuscrit et te donner des conseils, si ton roman n'est pas trop gros (pour éviter de te faire mariner pendant plusieurs mois!) Mon mail d'auteur est marie-caillet@hotmail.fr

Écrit par : Marie Caillet | 20/05/2012

Je ne sais pas comment te remercier, c'est vraiment trop gentil de ta part... Je te l'enverrai dès qu'il sera terminé/corrigé! :D

Écrit par : Sarah | 21/05/2012

Pfffff, nan mais laissons May à la mayonnaise et que My reste un jolie prénom tout mignon! ^^
Mais comment tu fais pour encore trouver le temps de lire toi? O_O Je comprends pas comment tu peux faire, en tout cas, moi j'y arrive pas... T_T

Rohhhh, moi je ne veux pas en savoir plus sur la méthode flocon, mais sur ce fameux scénario qui attend depuis longtemps!!!!!

En tout cas courage pour la fin de l'écriture des aventure de notre My adorait! o/

Écrit par : Suzy | 22/05/2012

Le méthode flocon ? Elle me fait peur, perso. Beaucoup trop organisée xD
Je reprend certains points, mais je suis incapable de m'y plier, alors j'admire que tu l'utilise. Jusqu'à quelle étape ? xp

En passant, je te suis reconnaissante parceque ça faisait justement un moment que j'hésitais pour les Haut-conteurs. Bon, au final PAL va effectivement s'agrandir, mais il ne sera pas dans les premiers à lire ^.^

Écrit par : Brise | 23/05/2012

Suzy : C'est drôle, j'ai jamais goûté à la mayonnaise Maille, c'est limite conceptuel tellement j'ai l'habitude de la moutarde... OO Bref. Merci pour le soutien ! Pour les lectures, quand c'est intéressant, ça défile beaucoup plus vite... Et j'ai constaté que je déprime quand je ne lis pas, j'ai besoin de ma dose!

Brise : il y a à prendre et à laisser dans les flocons, c'est vrai. Je trouve surtout le début très pratique pour globaliser une histoire (je me souviens des brouillons de mon premier cycle où je voyais tellement grand que j'ai passé plus de temps à peaufiner le monde et les personnages qu'à réfléchir à la ligne rouge)... Je m'arrête vers l'étape 7 (liste des personnages) : le scénario sur des dizaines de pages, c'est pas du tout mon truc. J'ai déjà essayé, mais il faut tout remanier après les 10 premiers chapitres. Un peu de flou, c'est bien aussi, tant qu'on a le début et la fin. ^^ Bonne lecture des Hauts-Conteurs :)

Écrit par : Marie Caillet | 23/05/2012

Ça fait (trop) longtemps que je suis passé par là !

Profite bien des Imaginales ! Pour le prix, je suis sûr que tu en gagneras un (et plus encore) un jour ! Yata !!

Sinon belle dédicace, un machaon (grand porte queue) si je ne me trompe pas...

Écrit par : Fred | 27/05/2012

J'ai toujours dis "Darcère" aussi ;) Sinon, j'ai aussi lu Promise, j'avais bien aimé, mais sans plus. Et Terrienne... Aah, Terrienne ! Le combat d'hiver, du même auteur est aussi un régal !

Écrit par : Lucille | 04/07/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu